Accueil
 
Association

-Fonctionnement
-Bilan des actions

Adoptions

-Chats à l'adoption
-Chats adoptés

Chats perdus / Chats trouvés
 
Chats libres à Parrainer
 
Comment nous aider
 
Partenaires
 
Parrainage
-ChatsFAàParrainer
Conseils pratiques


-Santé-Prévention
-Dangers Ménagers
-Choses auxquelles on ne
pense pas

 

La Boutique
 
Catalogue
Boutique de l'Ecole du chat
 
Livre d'or
 
Souvenirs
 
Liens
 
Archives
 
Actualités
 
Bulletin d'adhésion et dons
 
Nous contacter


Dernière mise à jour

05.06.2017

Les questions à se poser avant d'adopter un animal

L’adoption d’un animal n'est pas une décision que l'on prend à la légère parce qu'on a eu le coup de foudre pour un petit bout de chou ou parce que notre enfant réclame d'en avoir un. C’est un acte qui vous engage sur une période plus ou moins longue selon l’animal que vous envisagez d’adopter. Un chat ou un chien vivent environ 15 ans, êtes-vous sûr de pouvoir encore vous en occuper dans quelques années ?

Voici quelques questions importantes à se poser avant d'adopter :

Quel temps vais-je pouvoir lui accorder ?
La première question à se poser est bien évidemment le temps qu’on aura à lui accorder. Un animal demande que l’on soit disponible pour lui, pour s’en occuper, le laver, lui préparer et lui donner à manger, le sortir mais aussi pour jouer avec lui.
Un bébé aura besoin de votre présence, impossible de le laisser seul toute la journée. Un animal adulte a également besoin d’affection chaque jour, même un chat qui est pourtant plus indépendant qu’un chien. 
Vous êtes-vous demandé si votre travail était compatible avec un futur animal ? Si vous partez souvent en déplacements ou que vous n’êtes pas beaucoup présent chez vous, un animal ne sera sûrement pas le bienvenu.

Mon logement me permet-il d'accueillir un animal ?
Dans le cas d’un chat, doté d'une extraordinaire capacité d'adaptation, il s'accommodera très bien d'un espace de vie restreint. Mais c'est lui qui définit son territoire selon l'organisation de votre intérieur, en se choisissant les endroits les plus douillets comme le canapé, un fauteuil placé à côté d'un radiateur ou encore le bureau, qui bénéficie d'une si bonne exposition l'après-midi pour faire la sieste ! Il passera aussi très certainement une bonne partie de ses journées, perché sur l’une de vos étagères, de préférence la plus haute possible, les félins aimant d’une manière générale dominer la situation. 
Si vous désirez avoir un chat en appartement, pensez à laisser, pendant votre absence, une gamelle de nourriture en plus d’une gamelle d’eau. Il pourra ainsi grignoter à son envie tout en trompant son ennui. Placez celle-ci de préférence dans un endroit calme.

Combien coûte l'entretien d'un animal ?
Tout d'abord vous devez penser au coût initial de l'adoption d'un animal. L’ECOLE DU CHAT vous demandera une participation financière de 70 à 100 € en fonction de l'animal. Par contre il sera déjà  stérilisé, tatoué et testé pour les adultes et en prévision pour les chatons. 
L'entretien d'un animal nécessite également un budget qu'il faut prévoir :

  • Pour la nourriture cela dépendra de son âge, de sa taille et de son état de santé.
  • Certains soins vétérinaires sont à effectuer chaque année : visite de routine, vaccination, vermifuge, traitement antipuces / anti-tiques.
  • etc.

Votre animal tombera peut-être malade, les visites chez le vétérinaire peuvent être nombreuses, surtout lorsque votre animal vieillit, et les frais engendrés sont non négligeables. A titre indicatif, voici quelques dépenses à prendre en compte : 

Pour un chat (si vous ne passez pas par les associations)

Alimentation

de 10 à 30 € par mois

Consultation simple chez le vétérinaire

30 €

Castration mâle

55 €

Stérilisation femelle

100 €

Tatouage ou Puce électronique 

Environ 55€

Vaccination annuelle

38 à 59 €

Consultation comportementale

90 €


Que faire d'un animal pendant les vacances ?
Bien sur il ne faut pas oublier que vous partirez certainement en vacances, que ferez-vous alors de votre animal ? Posez-vous très sérieusement cette question car c’est malheureusement au moment des vacances qu’il y a le plus grand nombre d’abandons…
Il ne faut pas se dire « pas de problème on l’emmènera » et se rendre compte sur place que l’hôtel n’accepte pas les animaux. Renseignez-vous bien au préalable si vous souhaitez l’emmener mais ne perdez pas de vue qu’un animal n’est souvent pas le bienvenu dans les lieux publics, tous les hôtels n’acceptent pas les animaux, et même à la plage les panneaux interdits aux chiens sont nombreux…
Heureusement des solutions existent, vous n’êtes pas obligé d’emmener votre petit protégé avec vous. Si vous avez des amis de confiance qui s’entendent avec les animaux vous pouvez le lui confier pour un moment. Vous pouvez également le laisser en pension mais cela entraîne des dépenses supplémentaires et les personnes qui vont garder votre animal ne le connaissent pas. Dans tous les cas n’oubliez pas qu’un animal pourra être perturbé par un tel changement ajouté à votre absence.

Un chat ou un chien ?
En fait, tout dépend de vos attentes, de votre caractère, de vos goûts et de votre état de santé et mobilité. Certaines personnes sont "chiens" et d'autres "chats" et ne conçoivent pas de changer ! Dans ce cas, il faut juste être vigilant au choix de la race la plus adaptée. Mais si vous n'avez pas d'idée bien arrêtée, il y a des avantages et des inconvénients à prendre en compte pour chaque espèce.

Un chat se débrouille mieux tout seul qu’un chien. Il s’habitue facilement à l’utilisation d’une litière pour faire ses besoins. De plus, comme c’est un gros dormeur, il supporte mieux la solitude. Néanmoins, il aime tout autant qu’on s’occupe de lui, qu’on lui fasse des caresses et joue avec lui. Si c’est un animal indépendant il n’aime pas pour autant être isolé. Pensez également qu’un chat ne se dresse pas, avant de comprendre qu’il ne faut pas faire de bêtises il aura sûrement déjà commencé à se faire les griffes sur votre plus beau canapé. Il faut penser à lui donner une planche ou un griffoir qui pourra protéger votre mobilier.
Un chat n’est pas un animal que l’on doit laisser s’éloigner de la maison, surtout si vous habitez la campagne, car il risquerait de se faire blesser par une voiture ou par un chasseur.


Les seniors et leur animal : quel compagnon choisir ? 

L'adoption d'un animal de compagnie n'est pas une décision que l'on prend à la légère. En effet, ce compagnon va s'attacher à vous, il aura besoin de vous et il ne s'agit pas six mois plus tard de changer d'avis ou de s'apercevoir que le compagnon choisi n'est pas adapté à son mode de vie. Il faut donc se poser quelques questions fondamentales auparavant.

Quel type de senior êtes-vous ? 

  • Un senior globe-trotter
    Si la retraite est pour vous le moment de voyager, d'aller voir de la famille ou des amis éloignés… bref, d'être tout le temps en vadrouille, mieux vaut ne pas prendre un animal de compagnie. Celui-ci représenterait plutôt une contrainte permanente qu'un plaisir.
  • Un senior cocooning
    Vous êtes plutôt sédentaire et avez envie d'un compagnon très présent. Vous êtes prêt à lui consacrer beaucoup de temps. Si vous ne désirez pas les contraintes de la promenade quotidienne, prenez un chat, très affectueux. Si vous optez pour un Siamois ou un Persan, il faudra vous occuper de leur pelage quotidiennement.
  • Un senior indépendant
    Vous êtes plutôt sédentaire mais vous voulez pouvoir partir quand vous le souhaitez pour quelques jours. Votre compagnon sera une présence, un complice mais il ne devra pas être trop envahissant et ni représenter trop de contraintes. Dans ce cas, c'est un chat qu'il vous faut.
  • Un senior "âgé"
    Si votre mobilité est réduite, votre santé fragile, il vous sera probablement difficile de sortir un chien trois ou quatre fois par jour. Il vaut alors mieux s'orienter vers un chat.

Si vous désirez un chat...
Chez le chat, le critère de race est moins important. Sachez juste que des races à poils longs demandent beaucoup d'entretien. Il faut les brosser quasi quotidiennement afin de maintenir leur pelage en état.

Pensez aussi que la stérilisation de votre chat (mâle ou femelle) évitera beaucoup de soucis au propriétaire : comportement en périodes de reproductions, dégradations, fugues, portées non désirées, etc.

 

 

 

L'école du chat d'Évreux - BP 455 - 27000 ÉVREUX
Association à but non lucratif reconnue d'intérêt général.