Accueil
 
Association

-Fonctionnement
-Bilan des actions

Adoptions

-Chats à l'adoption
-Chats adoptés

Chats perdus / Chats trouvés
 
Chats libres à Parrainer
 
Comment nous aider
 
Partenaires
 
Parrainage
-ChatsFAàParrainer
Conseils pratiques


-Santé-Prévention
-Dangers Ménagers
-Choses auxquelles on ne
pense pas

 

La Boutique
 
Catalogue
Boutique de l'Ecole du chat
 
Livre d'or
 
Souvenirs
 
Liens
 
Archives
 
Actualités
 
Bulletin d'adhésion et dons
 
Nous contacter


Dernière mise à jour

07.03.2018

Conseils pratiques
Santé - prévention
 
Litière et hygiène

Litière et hygiène :

    Les éléments de la litière idéale sont :

-    Disposée loin de son lieu d’alimentation, dans un endroit calme et accessible. Plusieurs bacs peuvent être installés à des endroits différents, de manière à tester ses préférences. Dans la mesure du possible ne déplacez pas trop souvent le bac, votre chat risque d’avoir du mal à s’y retrouver. Si vous souhaitez le déplacer, commencez par en disposer un autre au futur emplacement, vous ne retirerez le précédent qu’une fois le nouveau régulièrement utilisé.

-     Disposée en couche ni trop mince ni trop épaisse, 4 à 5 cm sont bien suffisants.

-     Avec un gravier dont le grain facilite le recouvrement sans coller aux pattes.

-   Agglomérante ou absorbante, car ces types de litière sont plus confortables pour le chat, qui garde les pattes au sec.

-    Parfaitement propre, videz intégralement le contenu du bac une à deux fois par semaine, nettoyez-le avec un produit javellisé (l’odeur de la javelle incite le chat à faire ses besoins) et replacez y des graviers propres.

-    Un bac suffisamment large pour que le chat y ait ses aises, changez le bac tous les 2 ans environ, vous lui ferez plaisir.


A savoir :

Lors de l’arrivée de votre  nouveau compagnon, vous pouvez offrir une récompense à celui-ci chaque fois qu’il utilise son bac, donnez-la lui quand il en sort, surtout ne l’interrompez pas durant l’acte !

Il arrive que certaines personnes utilisent le bac avec couvercle comme cage de transport. Il y a fort à parier que tout chat raisonnablement intelligent, qui se voit transporté chez le vétérinaire dans ses toilettes nomades, délaissera ce lieu par la suite…

 

 

 

 

 

 

Sources : http://www.wanimo.com, Guide pratique du comportement du chat -- Dr Edith Beaumont-Graaf / Dr Nicolas Massal , vétérinaires comportementalistes